Imprimer

Exigence d’expérience professionnelle dans l’octroi de l’emploi

le .

Dans sa campagne nationale de plaidoyer pour les jeunes en vue de sensibiliser tous les burundais sur les défis  qui bloquent les jeunes à s’auto développer à travers l’approche « Plaidoyer fait par les jeunes et pour les jeunes », PARCEM avec les jeunes membres de la plateforme nationale de plaidoyer implantée par PARCEM ont organisé  un point de presse en date du 28/11/2018 autour du thème « Exigence d’expérience professionnelle dans l’octroi de l’emploi ».

Au cours de cette conférence, les jeunes ont montré les conséquences de cette problématique notamment:

Imprimer

Campagne nationale de plaidoyer des jeunes à travers l’approche « Plaidoyer fait par les jeunes et pour les jeunes ».

le .

Dans le cadre du projet :''Jeunesse engagée pour la consolidation de la paix au Burundi,Y4PBB II'', PARCEM avec l’appui de Counterpart International a entamé vendredi, le 23 novembre 2018, une campagne nationale de plaidoyer pour les jeunes dans le but de sensibiliser tous les burundais sur les défis  qui bloquent les jeunes à s’auto développer à travers l’approche « Plaidoyer fait par les jeunes et pour les jeunes ». C’est pour cette raison que PARCEM avec les jeunes membres de la plateforme nationale de plaidoyer implantée par PARCEM ont organisé une conférence de presse autour du thème : « Problématique de la transparence dans l’octroi de l’emploi »

Au cours de cette conférence, les jeunes ont montré les défis de la non transparence dans l'emploi notamment limite de le culte de mérite, la cohésion sociale limitée, l'instrumentalisation des jeunes, découragement de la jeunesse qui se voit ses chances d’accès à l’emploi se limiter et faible performance des candidats recrutés.

Imprimer

Déclaration de PARCEM à l'occasion de la journée mondiale de lutte contre la pauvreté et de l'alimentation

le .

A l'occasion de la journée de lutte contre la pauvreté célébrée le 17/10 et de l'alimentation célébrée le 16/10, PARCEM regrette que ceux journées arrivent au moment où le Burundi est classé le dernier pays le plus pauvre du monde.

Cliquer ici pour lire en intégralité la déclaration.

Imprimer

Contributions des organisations de la sociéte civile,des femmes,des jeunes,des médias et des confessions religieuses à Arusha

le .

PARCEM vient de participer aux consultations de la société civile à Arusha, elle profite de cette occasion pour vous informer sur le document que les organisations de la société civile, les femmes, les jeunes, les médias et les confessions religieuses a produit  lors  des consultations du 5ème round du dialogue inter burundais à Arusha.

Cliquer ici pour lire en intégralité le document