Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : campagne électorale 2015: Economique ou pas?

campagne électorale 2015: Economique ou pas? il y a 4 ans 7 mois #43

A quelques jours seulement de la campagne électorale de 2015, aucun parti politique ou aucun acteur politique n’a jusqu’aujourd’hui montre ses projets en vue d’améliorer la Bonne Gouvernance et la relance de l’économie nationale. En se focalisant par exemple à certains indices de développement comme l’accès à l’électricité, on voit que le Burundi reste avec un taux de moins de 5% de la population qui a accès à l’électricité. Il en est de même pour d’autres indicateurs du développement économique. Là, on peut se demander si réellement le Burundi pourra se développer avec autant d’indicateurs qui sont au rouge. La campagne électoral 2015 devra se focaliser sur des débats économiques afin d’espérer une meilleure Gouvernance politique et économique ainsi qu’une relance de l’économie nationale.
Quel est le rôle des acteurs nationaux (société civile, hommes politiques, etc.) pour que la campagne électorale soit économique ?

campagne électorale 2015: Economique ou pas? il y a 4 ans 7 mois #44

  • Prosper
  • Portrait de Prosper
  • Hors ligne
  • New Member
  • Messages : 1
La situation économique du Burundi est précaire à tel point que ça devrait plus préoccuper les candidats qui se préparent à se présenter dans les futures élections. Pour etre plus sur, les candidats doivent présenter leur projets de sociétés à la population afin que les élections soient plus axées aux programmes en faveur de celui que le peuple aurait jugé avoir présenté un plateforme satisfaisant leurs besoins. De ça, les acteurs nationaux (Sociétés civiles et hommes politiques) occupent une place de choix pour rendre cette campagne plus économique et dynamique.
Ils ont intérêt à sensibiliser la classe politique Burundaise afin de manifester leur capacité, leurs compétences incontournables, leur aptitude dévouée de proposer des solutions adéquates aux problèmes qui secouent le pays à travers des projets de sociétés, plate forme confident et un leadership digne et responsable. Pour mieux faire, ils sont appelés à faire une exposé des défis majeurs qu'ils ont relevés et des solutions couplées à chaque défis, lesquelles solutions doivent etre "simples, mesurables, accessibles et réalisables à temps" précis.
A la classe populaire, les acteurs nationaux doivent sensibiliser le peuple d'être maitre de leur démocratie en leur incitant à une planification participative de la vie publique et une sensibilisation à la rédevabilité de l'autorité envers le peuple. Du coté économique, il est plus souhaitable que les acteurs politiques concentrent un effort particulier premièrement aux défis budgétaires que connait la présente loi des finances 2015, période cruciale des élections. Il faut également important que d'autres indicateurs de développement soient vus et approuvés à un certain niveau de satisfaction.

campagne électorale 2015: Economique ou pas? il y a 4 ans 4 mois #58

  • Agathon
  • Portrait de Agathon
Non. La campagne électoral a été en grande partie marquée par des violences et aucune parole d'ordre économique n'a été prononcée.
Dans les autres pays en développement, lors de la campagne électorale, les politiciens doivent préciser le niveau de PIB à atteindre, comment augmenter les ressources de l'Etat, comment diminuer l'inflation, etc. Ce qui n'a pas été fait au Burundi
Dernière édition: il y a 4 ans 4 mois par Steve Maniriho.
Temps de génération de la page : 0.090 secondes
Propulsé par Kunena