Imprimer

La position de PARCEM sur la candidature du président Pierre NKURUNZIZA

le .

Depuis un certain temps, PARCEM s’est lancé dans une campagne de sensibilisation sur l’état des lieux du leadership actuel et continue de constater avec amertume  sa détérioration d’où elle conseille le président Pierre NKURUNZIZA de prendre  le courage des deux mains et de renoncer à briguer le 3ème mandat pour l’intérêt supérieur de la Nation.

Cliquer ici pour lire en intégralité le point de presse.

Imprimer

Transparence budgétaire

le .

La société civile s’es engagée dans un processus de sensibilisation de la classe politique burundaise afin de manifester la capacité, la lucidité et la compétence de proposer aux citoyens des solutions aux problèmes qui hantent notre pays à  travers leurs projets de société et un leadership fort et responsable.C’est ainsi que PARCEM et autres organisations du groupe sectoriel Bonne Gouvernance ont initié une campagne sur la transparence budgétaire et viennent d’adresser une correspondance aux présidents des partis politiques et des coalitions politiques pour leur faire part aux défis budgétaires qui s’entrevoient au Burundi. voici la lettre

 

Imprimer

PARCEM interpelle les politiciens à prouver leurs compétences

le .

Au cour d’un point de presse organisé ce lundi le 16/2/2015, PARCEM vient d’adresse une correspondance aux différents chefs des partis politiques et coalition pour les interpeller à trouver une solution aux véritables défis qui minent le pays en cette période électorale.  

Imprimer

Libérez Bob RUGURIKA

le .

Depuis que le directeur de la RPA, Bob RUGURIKA est emprisonné sur le motif insensé de s’être impliqué dans l’investigation du triple assassinat des trois religieuses à Kamenge, PARCEM demande sa libération immédiate et inconditionnelle.

Cliquer ici pour lire en intégralité le point de presse