Imprimer

Atelier de renforcement des capacités des points focaux en mairie de Bujumbura

le .

Dans sa mission de plaider pour une société burundaise dépourvue de toutes tares qui handicapent une bonne marche  vers le développement, PARCEM trouve que c’est indispensable et important de connaitre les véritables défis qui handicapent notre société dans chaque coin du pays. C’est dans cette optique  qu’elle vient d’organiser  un atelier  de renforcement des capacités de ses points focaux en mairie de Bujumbura pour  leur doter des connaissances suffisantes dans la collecte  et le suivi des grands défis qui handicapent la bonne marché vers le développement des  communes de la mairie de Bujumbura .Les échanges au cours de l’atelier ont montré que plusieurs défis se font remarquer dans toutes les communes et ceux-ci varient d’une commune à l’autre.

 

Imprimer

Les procédures légales d’arrestations sont-elles respectées à Muramvya ?

le .

Dans le souci de contribuer à la promotion des droits humains, PARCEM a organisé en date du 23 juin 2015 un  atelier d’échange et d’évaluation en matière des procédures légales d’arrestations dans toutes les communes de la province de Muramvya.

L’objectif de l’atelier était de restituer les résultats recueillis dans un travail de documentation réalisé par les points focaux de Muramvya sur les cas d’arrestation, mesurer le niveau de prise en compte des recommandations récemment émises par de PARCEM lors de l’atelier précédent par l’autorité locale administrative et policière et discuter sur le classement des communes en matière de respect des procédures légales d’arrestation.

Imprimer

Concerts des jeunes pour la consolidation de la paix au Burundi

le .

PARCEM a organisé des concerts de paix destinés aux jeunes de 15 à 35 ans repartis dans diverses catégories dont : les ex combattants, les démobilisés, les déplacés, les résidents, les étudiants, les membres des mouvements et partis politiques, la société civile et les confessions religieuses en date du 18/06/2015 en commune de Gatara, le 19/06/2015 en commune Ruhororo et le 20/06/2015 en commune de Muhanga.

Imprimer

Déclaration de PARCEM sur la situation au Burundi

le .

 Cher concitoyen : homme politique (du pouvoir et de l’opposition), fonctionnaire, opérateur économique, agent de sécurité, jeune, femme, paysan, religieux, acteur de la société civile ;PARCEM interpelle votre conscience et tire la sonnette d’alarme sur la crise actuelle au Burundi.

Lire la suite