Imprimer

Permis de conduire biométrique:gestion non rassurante

le .

En cette période où  les délais qui étaient imparti aux demandeurs de permis biométriques en remplaçant aux permis classiques, PARCEM vient de faire une descente sur terrain pour constater comment le processus d’octroi de ces permis est entrain d’être opéré. C’est ainsi qu’elle vient d’animer un point de presse auquel quelques constats ont été élucidés.

Cliquer ici pour lire en intégralité le point de presse.

 

Imprimer

La publication des chiffres des recettes de l'OBR prouve-t-elle la performance de la collecte,gestion et contrôle des finances publique?

le .

L’OBR annonce régulièrement les chiffres de sa collecte des recettes fiscales. Qu’en-est-il réellement de la performance et de la transparence dans la collecte, gestion, contrôle des finances publiques ?

Cliquer ici pour lire en intégralité  le point de presse

 

Imprimer

La Cour des Comptes joue-t-elle son rôle ou est-elle figurante ?

le .

A l’occasion de la prestation de serment des magistrats de la Cour des Comptes, PARCEM profite de cette occasion pour faire un constat par rapport au rôle que joue actuellement cette Cour.  D’abord PARCEM rappelle que la Cour des Comptes est une institution qui est mise en place par la Constitution et partant, c’est un organe très important dans le  contrôle d’argent du tiroir. Elle est par excellence le critère de performance évalué par les bailleurs de fonds pour accorder un financement.

PARCEM déplore en effet que,

Imprimer

Les mesures prises par l'administration locale sont-elles la source de l'arbitraire?

le .

Au cours d’un point de presse organisé ce vendredi le 10/3/2016, PARCEM a présenté les inquiétudes par rapport aux récentes mesures prises par certains Gouverneurs de Provinces. PARCEM estime que quelque part ces mesures risquent d’enfreindre à certaines dispositions constitutionnelles.

A titre d’illustration, le Directeur Exécutif de l’Organisation Parole et Action pour le Réveil des Consciences et l’Evolution des Mentalités(PARCEM),Faustin NDIKUMANA  évoque :