Imprimer

CAMPAGNE UKURI KUBIDUHANZE : Situation de la Malaria au Burundi inquiète

le .

En cette période où les données sur la malaria deviennent de plus en plus inquiétantes, PARCEM vient d’animer une conférence de presse par rapport à cette situation au cours de laquelle elle demande ce qui suit :

 Au Ministre de la Santé Publique et de la Lutte contre le Sida:

1.De déclarer la Malaria comme une épidémie, mobiliser et canaliser les énergies et interventions de plusieurs partenaires pour secourir en urgence la population

 

2.De redynamiser l’ICN (Instance de Coordination Nationale), organe par excellence dans la mobilisation des fonds du Fond Mondial, principal bailleur dans la lutte contre cette maladie

 Au Ministre des Finances, du Budget, et de la coopération au Développement Économique:

1. De faciliter le déblocage de la part de cofinancement de l’Etat en rapport avec l’appui du Fond Mondial car sa part est aujourd’hui à un niveau très faible, moins de 20%

A l’Instance de Coordination Nationale :

1. De faire bien son travail pour l’intérêt supérieur de la nation en général et des malades en particulier.

PARCEM lance un appel vibrant au gouvernement à travers les deux Ministères de faire un effort pour que le pays puisse bénéficier ces fonds du Fond Mondial pour assister et secourir le peuple burundais.