Imprimer

Point de presse à l'occasion de la commémoration du 70ème anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme

le .

A l’occasion de la commémoration du 70ème anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, PARCEM se réjouit de l'inscription de la déclaration universelle des droits de l'homme dans les textes fondamentaux comme la Constitution burundaise.

La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme a marqué les changements positifs dans le monde. Par exemple : C’est la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme du 10 décembre  1948 qui a été à la base du processus de la décolonisation.

PARCEM invite

toutes les institutions du gouvernement burundais concernés par les droits de l’homme en l’occurrence le Ministère des Droits de l’Homme, des Affaires sociales et du Genre ; les Commissions parlementaires chargé des questions des droits de l’homme ; la police ; la CNIDH et la Société Civile à redoubler d’effort afin d’améliorer la situation des droits de l’homme au Burundi. Il interpelle le gouvernement d'organiser dans les meilleurs délais « Un atelier National sur les procédures légales d'arrestation » afin de savoir l'état des lieux et prendre des mesures collectives pour qu'il y ait une amélioration des droits de l'homme au Burundi.