Imprimer

Exigence d’expérience professionnelle dans l’octroi de l’emploi

le .

Dans sa campagne nationale de plaidoyer pour les jeunes en vue de sensibiliser tous les burundais sur les défis  qui bloquent les jeunes à s’auto développer à travers l’approche « Plaidoyer fait par les jeunes et pour les jeunes », PARCEM avec les jeunes membres de la plateforme nationale de plaidoyer implantée par PARCEM ont organisé  un point de presse en date du 28/11/2018 autour du thème « Exigence d’expérience professionnelle dans l’octroi de l’emploi ».

Au cours de cette conférence, les jeunes ont montré les conséquences de cette problématique notamment:

 

1. L’augmentation du taux de chômage chez les jeunes ;

 2. La limite des chances dans l’obtention de l’emploi ;

3. Le Découragement de la jeunesse compétente.

Pour ce, ils ont recommandé ce qui suit:

1. Mettre en place une politique spécifique régissant les stages professionnels avec des mesures incitatives des employeurs du secteur tant public que privé ;

2. Voir à la hausse le budget alloué à l’ABEJ (Agence Burundaise pour l’Emploi des Jeunes) pour augmenter l’effectif des jeunes stagiaires par an ;

 3. Création de plusieurs Agences pour l’emploi des jeunes.