Imprimer

Campagne nationale de plaidoyer des jeunes à travers l’approche « Plaidoyer fait par les jeunes et pour les jeunes ».

le .

Dans le cadre du projet :''Jeunesse engagée pour la consolidation de la paix au Burundi,Y4PBB II'', PARCEM avec l’appui de Counterpart International a entamé vendredi, le 23 novembre 2018, une campagne nationale de plaidoyer pour les jeunes dans le but de sensibiliser tous les burundais sur les défis  qui bloquent les jeunes à s’auto développer à travers l’approche « Plaidoyer fait par les jeunes et pour les jeunes ». C’est pour cette raison que PARCEM avec les jeunes membres de la plateforme nationale de plaidoyer implantée par PARCEM ont organisé une conférence de presse autour du thème : « Problématique de la transparence dans l’octroi de l’emploi »

Au cours de cette conférence, les jeunes ont montré les défis de la non transparence dans l'emploi notamment limite de le culte de mérite, la cohésion sociale limitée, l'instrumentalisation des jeunes, découragement de la jeunesse qui se voit ses chances d’accès à l’emploi se limiter et faible performance des candidats recrutés.

Malgré tout cela, les jeunes remercient le Gouvernement pour le pas déjà franchi notamment la mise en place du cadre légal mais aussi certaines institutions qui ont fait des avancés à savoir  le ministère de la défense, le ministère de la sécurité publique et le ministère de la justice  en rapport avec  la publication des postes vacants par voie officielle.

Même si les avancées se remarquent, la transparence dan l’octroi  de l'emploi  reste problématique. Pour ce, les jeunes membres de la plateforme ont recommandé ce qui suit:

       La mise en application de la loi ;

       La sanction des contrevenants ;

       La multiplication des salons de l'emploi ;

       Et faire la publicité des postes.