Imprimer

La contribution aux élections de 2020 est-elle légale ?

le .

Très récemment le Gouvernement du Burundi a demandé aux citoyens de contribuer aux financements des élections de 2020. Au cours d’un point de presse animé jeudi le 31/8/2017, PARCEM  a montré deux grandes observations y relatives .

 

1. D’abord, qu’un pays organise des élections par son propre budget sans demander des aides extérieures, c’est une très bonne chose, c’est d’ailleurs une dépense de souveraineté .Toutefois, Pour diminuer les surcharges à la population qui croupit déjà dans une misère indescriptible, PARCEM demande au  Gouvernement d’inclure  régulièrement cette dépense dans le budget de l’Etat car c’est une dépense ordinaire.

2. Enfin, PARCEM trouve que la sensibilisation à ceux qui veulent contribuer aux élections de 2020 est une bonne chose mais en faire une obligation est contraire à la Constitution de la République du Burundi en son article 70 qui stipule que le gouvernement peut proclamer la solidarité de tous les citoyens devant les charges qui résultent des calamités naturelles.