Imprimer

La Cour des Comptes joue-t-elle son rôle ou est-elle figurante ?

le .

A l’occasion de la prestation de serment des magistrats de la Cour des Comptes, PARCEM profite de cette occasion pour faire un constat par rapport au rôle que joue actuellement cette Cour.  D’abord PARCEM rappelle que la Cour des Comptes est une institution qui est mise en place par la Constitution et partant, c’est un organe très important dans le  contrôle d’argent du tiroir. Elle est par excellence le critère de performance évalué par les bailleurs de fonds pour accorder un financement.

PARCEM déplore en effet que,

 la Cour des Comptes n’a jamais eu le temps suffisant pour étudier le budget avant son adoption au Parlement. Il n’y a pas eu de compte rendu budgétaire qui doit être  fait annuellement, la mission de contrôle des entités qui doivent être évaluées, manque de sa mission juridictionnelle, une Cour des Comptes qui se limite à l’appréciation sans pouvoir d’inviter quelqu’un à se justifier, sans pouvoir de  punir.

Et là où le bât blesse, c’est que tous ces éléments étaient contenus dans le plan stratégique  qui devrait être mise en application de 2012 à 2017. Pour ce, PARCEM interpelle la conscience de tous les acteurs concernés à voir  le respect qu’on doit réserver à l’argent du contribuable à voir les besoins financiers,…

Quant à la Cour des Comptes, PARCEM lui recommande de mettre en application son plan stratégique afin de jouer pleinement son rôle.