Imprimer

Trois ans après la tenue des Etats Généraux de la Justice.Qu'en -t-il du rapport et de la mise en application des recommandations?

le .

Dans une société démocratique, la justice constitue l’un des piliers du pacte citoyen et républicain du pays.  Pour le Burundi, la justice est un rempart qui protège les personnes, garantit les règles de vivre ensemble, les droits et les devoirs de chacun ainsi que les conditions d’une société apaisée.

Le Burundi a la chance d’avoir une constitution qui consacre l’Etat de droit et la reconnaissance de l’indépendance du pouvoir judiciaire, en tenant compte du contexte spécifique burundais. Toutefois, le Gouvernement du Burundi et ses partenaires ont constaté certaines faiblesses liées à la structure institutionnelle qui handicapent l’indépendance du système judiciaire burundais.  C’est la raison pour laquelle dans l’optique de trouver des solutions  à ces faiblesses, le Gouvernement du Burundi, a organisé les Etats généraux de la justice qui sont tenus à Gitega du 5 au 9 août 2013.

 Cliquer ici pour lire en intégralité le point de presse