Imprimer

PARCEM conseille à l’Assemblée Nationale de mettre sur pied une commission parlementaire mixte pour enquêter sur les récents incidents à l’endroit du Premier Vice-Président de l’Assemblée Nationale.

le .

Vers la fin du mois de Mai 2016, l’Honorable Rwasa Agathon Premier Vice Président de l’Assemblée Nationale a organisé une tournée dans certaines communes de l’intérieur du pays. Toutefois, il s’est vu refuser le droit d’entrée dans certaines des communes de Cibitoke et Karusi. PARCEM s’inquiète du respect du droit de circulation et de réunion et conseille à l’Assemblée Nationale de mettre sur pied une commission Parlementaire mixte pour enquêter sur les incidents survenus à l’endroit du numéro deux de l’Assemblée Nationale.

Cliquer ici pour lire en intégralité la déclaration